INVESTISSEZ EN VOUS

Patrimoine – Votre gestionnaire de fonds a-t-il les mêmes intérêts que vous ?





Bob et Roger, deux amis de longue date, discutent.

Roger exprime son mécontentement à Bob, sans même un bonjour !

 

(Oui vous avez bien lu sans même un bonjour)

 

Roger :  Tous des vendeurs de tapis !

 

Bob : Qui ça ? De quoi tu parles ?

 

Roger : Tous ces vendeurs-là, les banquiers, assureurs, conseillers en gestion de patrimoine, appelle-les comme tu veux, pour moi ce sont des voleurs, ils ne veulent que notre argent !

 

Bob : Mais non, tu ne peux pas dire ça. C’est vrai qu’ils exercent une profession qui a mauvaise réputation, pourtant nous avons besoin de ces professionnels.

Regarde quels sont tes intérêts ?

Roger : Moi je veux : épargner pour les coups durs, protéger ma femme et mes enfants et payer moins d’impôts. Je ne viens pas voir ma banque pour qu’elle me vende encore un de ses produits bancaires ! Ils ne savent que vendre. Je leur donne déjà mon argent et ils veulent que je paye des frais de souscription en plus. N’importe quoi, ils me prennent vraiment pour une vache à lait !

Du coup, je n’ai pas accepté et je suis parti de mon rendez-vous à la banque en expliquant à mon gestionnaire qu’il fallait qu’il arrête de me faire croire que pour faire prospérer mon épargne, protéger ma famille et payer moins d’impôts, je devais dépenser encore plus d’argent.

Je ne m’y connaît pas en finance, mais il n’y a pas marqué imbécile sur mon front.

 

Bob : Tes intérêts sont louables, mais lui as-tu demandé pourquoi tu avais besoin des produits qu’il te propose ? Lui as-tu demandé de t’expliquer en quoi ils allaient répondre à tes préoccupations ?

 

Roger : Non et ça n’aurait rien changé, il voulait juste me vendre son assurance-vie avec ses frais de souscription et ses frais de gestion annuels, sans même me garantir une rémunération. En plus, ces frais sont indépendants de ma rémunération ! C’est un pourcentage sur mon épargne ! Si, je gagne zéro, je perds de l’argent ! La seul réponse qu’il m’a dite, c’est : « Roger, vous n’allez pas gagner zéro de rémunération… »

Et c’est là que je suis parti !

 

En plus, il commence à me parler de fonds euros, d’unités de compte, de fonds en actions et un tas de mots techniques. Je suis sûr qu’il le fait exprès pour que je ne comprenne rien et que je signe.

Je préfère aller voir sur internet les banques en ligne, je suis sûr que je paierai moins cher et sans risque.

 

Bob : Je comprends tes préoccupations. Mais que connais-tu de l’assurance-vie ? En cas de problème ne préfères-tu pas aller voir ton conseiller en agence ? Sais-tu l’importance de la clause bénéficiaire sur un contrat d’assurance-vie, par exemple ? De ton régime matrimonial ? Connais-tu son fonctionnement, sa fiscalité ?

Payes-tu des honoraires à ton conseiller à chaque fois que tu le vois ?

 

Roger : Non, je ne connais pas tout ça, mais j’ai entendu certaines choses sur « BFM TV » et puis je lis « Le Revenu* »! Et encore heureux que je ne le paye pas ! Il ne manquerait plus que ça !

 

(*C’est un magazine d’actualité financière)

 

Bob : Roger, laisse-moi t’expliquer que ton conseiller n’a aucune raison de te vendre une arnaque. Il est là pour t’accompagner. Mais s’il ne te facture pas de frais, comment veux-tu qu’il vive ? « D’amour et d’eau fraîche » ?
Soit il te fait payer des frais de souscription et de gestion soit il te facture des honoraires. Ça revient au même au final. Et avec les frais dont tu me parles c’est même plus intéressant pour toi sur le long terme.
Après, il ne te garantit pas tes revenus, mais c’est normal.

 

Roger : Comment ça c’est normal ?!

 

Bob : Ton banquier, ce n’est pas madame IRMA, il n’a pas de boule de cristal, comment veux-tu qu’il te garantisse un revenu alors qu’il dépend des résultats économiques et monétaires. Il ne peut pas le savoir d’avance.

 

Mais il n’a pas d’intérêt à ce que tu perdes de l’argent. Comme tu l’as dit, plus tu as d’argent plus il en gagne.

 

Ton gestionnaire cherche juste à répondre à tes objectifs. C’est normal que tu sois inquiet, cet argent tu l’as gagné à la sueur de ton front et ce n’est pas ton domaine. Retourne le voir et pose lui toutes tes questions, et n’arrête pas tant que des zones d’ombre persistent.
Mais dis-toi une chose, Si tu recherches le placement parfait, je t’arrête de suite, il n’existe pas !

Il faut que tu trouves un compromis entre tes objectifs et le risque que tu es prêt à prendre !






Moralité de cette histoire


Votre gestionnaire de fonds ne veut pas de mal à votre épargne, ce n’est pas dans son intérêt. (ni dans le vôtre)

Cependant, tous les gestionnaires ne se valent pas. Certains, auront une parfaite expertise de certains domaines, d’autres seront plus généralistes mais plus pédagogues, et malheureusement certains terniront la profession et ne seront que des commerciaux ne prenant pas en compte votre situation globale dans la proposition qu’ils vous feront.

Restez vigilant, il s’agit de votre argent !

 

Mais retenez que tous les gestionnaires ne sont pas pourris !

 

Vous souhaitez en savoir plus, ou connaître les coordonnées d’un gestionnaire de patrimoine, N’hésitez pas à nous contacter, nous vous aiderons dans votre recherche.


Votre plus grand actif est en vous !

Alors n’attendez plus ! Investissez en vous !

Laisser un commentaire