INVESTISSEZ EN VOUS

Patrimoine – Club d’investissement : Quoi, Qui, Quand, Comment, Pourquoi !





Constituer un club d’investissement peut être un bon apprentissage lorsque vous disposez de peu de moyens..

 

Il est créé lorsque plusieurs particuliers (minimum 5 et maximum 20) souhaitent mettre en commun leur épargne  afin de constituer et de gérer un portefeuille de valeurs mobilières. Le club n’a ni la forme juridique d’une société, ni d’une association.. C’est une indivision, les statuts n’ont donc pas besoin d’être enregistrés.


Le club d’investissement s’adresse à tout type de profil, il n’est pas nécessaire d’avoir de connaissance minimum.

Les membres doivent seulement avoir la volonté de participer activement à son fonctionnement.

Il est nécessaire de nommer un bureau composé d’ :

  • Un président (Il assure la direction afin de s’assurer de la bonne entente permettant d’atteindre les objectifs du club dans les meilleurs conditions qui soient)
  • Un secrétaire (Il s’occupe de la partie administrative notamment en ce qui concerne les réunions du club et la documentation)
  • Un trésorier (Son rôle est de tenir la comptabilité du club, procéder aux différentes répartitions entre les membres, avoir un devoir de surveillance des opérations du club)

Les autres membres (aussi appelés les « clubistes »), prennent les décisions lors des réunions, et définissent la stratégie d’investissement.

Chaque membre dispose d’un droit de vote proportionnel à sa part dans le portefeuille.

Le président, le secrétaire, et le trésorier sont élus par vote à la majorité simple pour une durée d’un an renouvelable.


Un club d’investissement est créé pour une durée de 10 ans.

Bien évidemment, Il peut être dissous avant.


Toutes les opérations sont effectuées au travers d’un intermédiaire financier qui :

  • se charge de recevoir et d’exécuter les ordres d’achat ou de vente du club
  • établit le profil financier de chaque membre
  • En fin d’année fournit un Imprimé Fiscal Unique (IFU) à chaque membre

 

L’intermédiaire doit être informé de tout changement relatif à la vie du club, notamment l’arrivée ou le départ de membre, le changement d’adresse ou d’état civil d’un membre.


Fiscalité

Les clubs bénéficient de la transparence fiscale.

 

    • Chaque membre se retrouve imposable sur sa quote-part des bénéfices perçus par le club (dividendes et intérêts). Les membres peuvent bénéficier des abattements et crédits d’impôts pouvant en résulter.
    • Les plus-values sont exonérées d’impôts pendant la vie du Club.
    • Imposition des gains nets réalisés lors de la sortie du club ou de sa dissolution.
    • Les membres peuvent verser mensuellement un montant fixé par les statuts permettant d’alimenter le portefeuille commun. L’administration fiscale limite le montant versé par an et foyer fiscal à 5500€.
    • Lors de la dissolution du club, si les membres choisissent de se répartir les actifs plutôt que les liquider, les plus-values seront reportées. Ce n’est que lorsqu’il vendra effectivement les actifs que le membre se fera imposer.




NOTA : Il n’est pas possible pour un club d’investissement d’ouvrir un PEA (Plan Epargne en Action).

 


Le club d’investissement constitue un moyen efficace d’investir en mutualisant les risques tout en apprenant dans la convivialité !


Pour plus de renseignements vous pouvez vous rapprocher de la Fédérations des investisseurs individuels et des Clubs d’investissement (F2iC) : http://www.f2ic.fr

 

Votre plus grand actif est en vous ! Alors n’attendez plus !

Investissez en vous !

Laisser un commentaire