INVESTISSEZ EN VOUS

Immobilier – L’investissement Pinel: Une fausse bonne idée?





Depuis de nombreuses années, les gouvernements successifs ne cessent de mettre en place des incitations fiscales pour pousser les français à investir dans l’immobilier.

Aujourd’hui qu’en est-il ?

 


Comment fonctionne la loi Pinel ?


Succédant à la loi Duflot, la loi Pinel, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, est un dispositif immobilier incitant fiscalement l’investissement dans l’immobilier neuf.

La réduction fiscale peut s’élever jusqu’à 63 000€ pour un investissement de 300 000€ et une période d’engagement de 12 ans.

Le dispositif consiste à louer à un locataire en respectant les plafonds suivants pendant toute la durée d’engagement:

 

Plafonds loyer :

 

Plafonds de revenu du foyer locataire :

(Pour en savoir plus sur la source : service-public.fr)

 

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, il faut s’engager à louer le bien pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans.

 

  • Avec un engagement de 6 ans vous bénéficierez d’une réduction de 12% du prix d’achat
  • Avec un engagement de 9 ans vous bénéficierez d’une réduction de 18% du prix d’achat
  • Avec un engagement de 12 ans vous bénéficierez d’une réduction de 21% du prix d’achat






 


Aujourd’hui l’investissement Pinel vaut-il toujours le coût ?


Il devient de plus en plus difficile de trouver des logements éligibles à la loi Pinel en centre ville. Pour autant, la loi Pinel permet encore de faire de bonnes affaires, mais demande plus de vigilance.

 

En effet, certains promoteurs immobiliers font des programmes de construction dans des zones de plus en plus éloignées des centres villes et des lieux d’activités.

Ce n’est pas pour autant que ça en fait de mauvais investissements.

 

Mais Attention ! Ne vous laissez pas séduire par l’avantage fiscal. N’oubliez pas que beaucoup de commerciaux ne sont que des « vendeurs de défiscalisation » et vous feraient presque oublier que vous vous apprêtez à acheter un bien immobilier.

 

Il faut d’abord acheter le bien pour ce qu’il est (emplacement, type de bien, superficie, qualité de construction, etc…) et ensuite si jamais vous arrivez à le combiner avec la défiscalisation permise par la loi Pinel, alors c’est tout bénéfice pour vous.

 

Mais en aucun cas, ne faites le raisonnement inverse. Si vous achetez un bien immobilier 200 000€ et qu’au terme de la période d’engagement vous le revendez plus que 150 000€, vous pensez être gagnant ?

 

Je vous laisse le soin de faire le calcul, mais je vous donne un indice :

Vous êtes perdant !


Votre plus grand actif est en vous ! Alors n’attendez plus !

Investissez en vous !

Laisser un commentaire