INVESTISSEZ EN VOUS

Entreprise – Les produits structurés : une solution alternative pour vos placements de trésorerie

La crise de 2008 a entaché leur réputation, mais malgré cela, les produits structurés restent une solution intéressante pour les trésoriers qui cherchent une bonne rémunération pour une partie de leurs excédents de trésorerie.

Outils financiers complexes, les produits structurés nécessitent, pour en tirer les meilleurs avantages, d’être bien compris. Pandat fait le point sur cet instrument financier : 

 





Qu’est-ce que les produits structurés ? 


Les produits structurés sont des instruments financiers proposés par les banques ou par les assureurs qui associent un produit de dette classique, type obligation, à des produits dérivés.  La première partie de dette va servir de support et les montants des intérêts vont permettre d’acheter des produits dérivés pour aller une rémunération additionnelle.

 

Choisir entre la sécurité et la rentabilité 


La composition des produits structurés dépend avant tout de votre profil, de votre appétence à prendre des risques, de l’échéance souhaitée pour vos placements ainsi que de l’actif sur lequel est adossé le produit.
Aujourd’hui, les banques et les assureurs proposent une large gamme de produits structurés adaptés à vos besoins. Ces produits sont généralement répartis en deux grandes familles : 

  • Les produits à capital garanti : comme leur nom l’indique, dans ce type de produit, le capital de départ est garanti. Dans la mesure où l’émetteur ne fait pas faillite, le seul risque est  celui de ne rien gagner à l’issue de la durée du placement (aujourd’hui, en moyenne de 10 ans). En contrepartie de cette sécurité, la rémunération attendue est limitée et faible.
  • Les produits à capital protégé : plus risqués que les instruments précédents, les produits en capital protégé garantissent l’épargne investie jusqu’à un certain plancher. Il s’agit de prendre un parie sur la performance d’un indice type CAC40. Si l’indice sur lequel est indexé le produit passe sous un seuil plancher à l’échéance du placement, l’investisseur prend le risque de perdre tout ou partie de sa somme de départ.  Si l’indice dépasse son niveau initial à certaines échéances alors cette prise de risque est bien évidemment rémunérée par des taux très attractifs.

 





Ce qu’il faut savoir avant de souscrire un produit structuré


Face à la complexité et la diversité de l’offre, il est important de bien vous renseigner sur la composition du produit structuré auquel vous souhaitez souscrire. Choisissez par exemple un support clair et compréhensible qui vous permet d’évaluer le risque que vous prenez.

En France, l’AMF contrôle l’ensemble des documents commerciaux mis à disposition des trésoriers. Les banques et les assureurs ont donc obligation de vous informer sur les différents risques encourus mais également sur les frais de gestion.

Votre conseiller aussi doit vous accompagner dans la définition de vos attentes et de votre volonté de prise de risque pour choisir avec vous la meilleure solution

Bien maîtrisés, les produits structurés sont une solution alternative pour les trésoriers qui cherchent à placer des excédents de trésorerie abondants, réguliers et qui acceptent de prendre des risques.


Cet article a initialement été publié sur le blog de PANDAT FINANCE. Pour le consulter, cliquez ici

 

Laisser un commentaire