INVESTISSEZ EN VOUS

Entreprise – Pourquoi adopter une démarche RSE?

La Journée mondiale de l’environnement, célébrée le 5 juin, met en avant les principales problématiques concernant la protection de notre planète. L’équipe de Pandat est sensible à la sauvegarde de notre environnement, aujourd’hui nous vous parlons de la démarche de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE).

Depuis quelques années, la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) connaît un véritable essor. Formalisée en 2001 par la Commission européenne, la RSE se définit comme « l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes ».

Depuis cette première définition, la RSE s’est institutionnalisée et est devenue un véritable outil de gouvernance pour les entreprises. Pour les directeurs financiers qui souhaitent adopter une démarche RSE, il existe actuellement de nombreux outils qui permettent de traduire cette responsabilité sociale dans le domaine financier.

 





Les fonds ISR, la solution pour des placements responsables ?


Fonds de développement durable, Fonds de partage, Fonds obligataires ISR….Face à l’augmentation du nombre d’entreprises qui optent pour une démarche RSE, les banques et les assurances proposent de plus en plus de produits financiers qui, en plus des critères traditionnels de rémunération et de prise de risque, intègrent les critères ESG(Environnement, Social, Gouvernance).

De la gestion des déchets à la formation du personnel en passant par la gestion des risques ou la composition du conseil d’administration, les critères ESG se basent sur l’analyse extra-financière de l’activité de l’entreprise.

En France en 2014, l’investissement socialement responsable (ISR)représente déjà plus de 223 milliards d’euros. Ce chiffre est en croissance permanente.

Comment choisir un fonds ISR ?


Les fonds ISR sont investis aussi bien en actions, en obligations ou en actifs monétaires. Leur composition répond à l’une des deux méthodes suivantes:

  • méthode d’exclusion qui consiste à exclure certains secteurs perçus comme en contraction avec les critères ESG. C’est le cas notamment du secteur de l’armement, du tabac…
  • méthode de sélection basée sur les critères ESG qui analyse les performances des entreprises en matière de respect de l’environnement, des critères sociaux et de gouvernance.

Pour aider les entreprises à faire le tri entre les différentes options, depuis 2016, le ministère de l’Économie attribue un « label ISR ». Cette certification est attribuée aux produits qui « prennent en compte, au-delà des critères financiers de risque et de rendement, des facteurs liés à l’impact des émetteurs sur l’environnement, la société et sur les enjeux de gouvernance ».

 

Quelle rémunération pour les placements ISR ?


Longtemps l’idée qu’un placement éthique était incompatible avec une bonne rémunération a dominé. Mais comme pour des placements classiques, le rendement des produits responsables dépend de la durée du placement, de la prise de risque prise, de la disponibilité du placement…

Certains produits comme Ethique et Partage affichent même une rémunération de plus de 25% en 5 ans confirmant la rentabilité de ces produits responsables.

Les placements ISR permettent de donner une dimension RSE à votre trésorerie.


Cet article a initialement été publié sur le blog de PANDAT FINANCE. Pour le consulter, cliquez ici

Laisser un commentaire