INVESTISSEZ EN VOUS

Entreprise – Comment Optimiser son seuil de rentabilité?

Bien souvent une fois que le seuil de rentabilité et le point mort sont déterminés l’analyse s’arrête alors qu’elle ne devrait faire que commencer.

 

Avec tous ces éléments qui servent à calculer le seuil de rentabilité il vous est possible d’affiner l’analyse de votre structure afin d’obtenir des indicateurs qui vous aideront à prendre les décisions stratégiques pour votre entreprise

 


Les ratios importants dans l’analyse


 

  • La marge de sécurité: Elle représente la différence entre le CA et le seuil de rentabilité.
    Ce ratio détermine la marge que vous avez sur vos ventes avant que votre résultat ne soit déficitaire.
    Il est exprimé en montant.

 

  • L’indice de sécurité: Ce ratio représente la marge de sécurité en pourcentage.
    Ce ratio est très important pour vous, car il vous permet de visualiser quelle est votre marge de manœuvre dans votre activité.
    Prendre des risques et vous lancer sur de nouveaux projets, ou au contraire se concentrer sur ce que vous avez mis en place afin de le pérenniser.
    Ce ratio est exprimé en pourcentage

 

N’oubliez pas qu’il est toujours préférable de donner un indicateur en pourcentage et non en montant. Les montants peuvent se révéler trompeurs, et donner une fausse idée de la situation de l’entreprise.
Une marge de sécurité peut être égale à 2 Millions d’euros, alors que l’indice de sécurité ne représente que 2%.

 

  • L’indice de prélèvement: Ce ratio détermine le montant des charges fixes sur votre CA.
    Il est très important pour vous de le connaitre car il détermine à quel point votre entreprise est soumise au risque de variation d’activité.
    Nous avons expliqué dans un précédant article que les charges fixes ne dépendaient pas de l’activité de l’entreprise. Une diminution des ventes n’entrainera pas une diminution des charges fixes.
    Imaginez que votre indice de prélèvement soit de 90%…. Tout risque de variation dans vos ventes risque de mettre en danger votre structure.
    Voila pourquoi il est prépondérant pour vous de maitriser vos charges fixes.

 






Comment maitriser ses charges fixes ?


Les charges fixes sont un enjeu stratégique pour votre entreprise.
Bien souvent elles représentent une partie de vos investissements aux travers des amortissements.
Elles représentent également votre politique salariale avec les salaires de vos employés, et bien d’autres choses.

Une mauvaise gestion de ces charges peut entrainer la fin de votre activité.

Pour commencer, il faut savoir qu’avant de réaliser une dépense vous devez vous demander si vous voulez que celle-ci soit variable ou fixe.

 

Prenons l’exemple des salaires. Il vous est possible soit d’embaucher un personnel, auquel cas, son salaire représentera une charge fixe pour votre structure, ou bien de choisir de passer par de l’intérim et dans ce cas les salaires seront des charges variables puisque vous pourrez choisir de les garder ou non en fonction de l’activité.
Il en est de même pour le matériel de production. Votre choix peut être l’achat, et les amortissements représenteront une charge fixe pour l’entreprise, ou une location qui représentera une charge variable.

 

En tant que gérant il est important d’investir, car cela apporte des actifs à votre structure et donc enrichie votre patrimoine et la valeur de votre entreprise.
Cependant à trop investir vous risquez d’augmenter vos charges fixes, donc votre indice de prélèvement. Si dans le même temps votre activité à un ralentissement, il ne vous sera pas possible de jouer avec vos charges variables et vos charges fixes vous feront devenir déficitaire.

 

Alors il ne faut prendre que des charges variables ?

Il est tentant de favoriser les charges variables pour ne pas s’endetter sur le long terme, et pouvoir faire face à une diminution d’activité. Cependant ce choix est également risqué puisque vous payez chaque mois pour des biens / prestations qui ne vous appartiennent pas.
Ce choix n’est pas durable pour la structure. Celle ci va dépenser de l’argent toute sa vie sans enrichir son patrimoine.

Imaginez vous locataire toute votre vie, sans devenir propriétaire ? Pour votre entreprise c’est exactement la même chose.

 

Votre rôle sera donc de jongler entre le besoin d’investir afin d’enrichir le patrimoine de votre structure, et l’importance que les charges fixes prennent dans votre entreprise.
Il est important pour vous d’avoir une vision sur le long terme.

Des décisions qui ne sont pas optimales dans l’absolu peuvent se révéler importantes et vitales dans la gestion de votre structure sur le long terme.






 Comment gérer ses charges fixes ?


Il n’y à pas de règles absolues pour gérer ses charges fixes, tout va dépendre de votre stratégie et des décisions que vous avez prises dans le passé.
Cependant on peut influer de plusieurs manières:

  • En augmentant son Chiffre d’affaires. Une augmentation de vos ventes fera diminuer votre indice de prélèvement, et donc votre dépendance aux charges fixes

 

  • En diminuant les charges fixes. Même si ces charges sont par définition durables dans le temps, il vous est possible de les diminuer :
  1. Renégocier vos contrats (prêts, leasings, contrats d’assurances, …)
  2. Echéance d’un bien amorti (une partie des charges fixes est composée des amortissements de biens achetés, la fin de l’amortissement d’un de ces biens, entraine mécaniquement une baisse de vos charges fixes)
  3. Faire jouer la concurrence
  4. Penser au matériel d’occasion

 






Conclusion


Il est important de voir que le seuil de rentabilité ne sert pas uniquement à déterminer le montant des ventes à réaliser pour couvrir vos dépenses.
Ce ratio vous permet de mettre en lumière la gestion de vos charges, et de mettre en parallèle votre stratégie financière avec vos besoins.

Il est important pour vous de maîtriser vos charges fixes, de corréler vos besoins avec la capacité de votre structure à absorber des dépenses qui seront récurrentes sur plusieurs années.
Les ratios comme l’indice de prélèvement, l’indice de sécurité, vous permettront de piloter votre structure sans vous mettre en danger. Vous pourrez le cas échéant adapter vos charges à une augmentation ou une perte d’activité.

N’oubliez pas, une vision sur le long terme nécessite quelques fois des décisions qui sur le moment ne sont pas les plus rentables, mais qui vous permettront de passer les obstacles sans embuches.

Il est aussi possible d’aller plus loin : >>> Lire mon article sur  Le seuil de rentabilité: À quoi sert-il et comment le calculer?



Pour voir tous les articles de Christophe : Cliquez-ici

Pour contacter Christophe : chrisluc.csa@gmail.com

Le profil Linkedin de Christophe : www.linkedin.com

Laisser un commentaire