Entreprise - L’accompagnement NACRE et la création d’entreprise | ÉDUCAFI

Entreprise – L’accompagnement NACRE et la création d’entreprise

0 372

Chaque année, de nombreuses personnes empruntent la voie de l’entrepreneuriat. Il leur est alors possible de créer une entreprise, voire parfois même de fixer leur activité dans la structure d’une société. Or, si l’entrepreneuriat séduit, c’est notamment car il peut permettre à certaines personnes de sortir d’une situation de chômage, et de pallier aux difficultés rencontrées pour s’insérer durablement dans l’emploi. Néanmoins, il ne suffit pas d’avoir de bonnes idées pour créer son entreprise. En effet, lancer une activité peut se révéler complexe. Pour cette raison, il existe un accompagnement à destination de certains entrepreneurs : le NACRE (parfois qualifié de NACCRE par confusion avec l’ACCRE, une aide pouvant être demandée en complément du NACRE, et qui consiste en une exonération partielle de charges sociales).

Ainsi, certains entrepreneurs peuvent demander le bénéfice du NACRE, lequel est de la compétence des régions.

 

Qui peut bénéficier du NACRE ?


Seules certaines personnes déterminées peuvent bénéficier du Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise (NACRE). En effet, cet accompagnement ne sera ouvert qu’à des personnes déterminées, notamment :

  • Aux demandeurs d’emploi bénéficiaire de l’ARE ;
  • Aux demandeurs d’emploi ne bénéficiant pas d’une indemnisation, mais ayant été inscrits sur les listes de demandeurs d’emploi plus de 6 mois sur la période des 18 derniers mois ;
  • Ainsi qu’aux personnes bénéficiaires du RSA ou de l’ASS ;
  • Encore, le NACRE est ouvert aux jeunes de 18 à 25 ans ;
  • Ainsi qu’aux personnes de moins de 29 ans reconnues en situation de handicap ;
  • Aux salariés d’une entreprise en procédure collective, et décidant de la reprendre ;
  • Aux personnes sans emploi titulaires d’un CAPE ;
  • À certaines personnes décidant de créer ou de reprendre une entreprise se trouvant dans un QPPV ;
  • Enfin, aux bénéficiaires de la PreParE.

Toutefois, il ne suffit pas de remplir les conditions de la liste susmentionnée pour bénéficier du NACRE. En effet, encore faut-il en formuler la demande, et que son dossier soit accepté.

 

Comment obtenir le bénéfice du NACRE ?


Le NACRE n’est pas attribué automatiquement. En effet, afin de pouvoir bénéficier de cet accompagnement, il conviendra pour l’entrepreneur d’en faire la demande. Sinon, il est également possible que Pôle Emploi, ou un autre organisme, émettent une proposition afin que l’entrepreneur intègre le NACRE.

Ainsi, l’entrepreneur souhaitant bénéficier du NACRE devra en faire la demande par voie de lettre recommandée avec accusé de réception. Cette demande devra être adressée à l’un des organismes agréés pour fournir un tel accompagnement. Il est possible de trouver une liste de ces établissements en s’adressant à la DIRECCTE de la région dans laquelle se trouve l’entrepreneur.

Alors, l’établissement examinera la demande de l’entrepreneur. Or, il lui sera possible de refuser d’accompagner l’entrepreneur, notamment :

  • Si l’entrepreneur ne connaît pas de difficulté pour trouver ou reprendre un emploi ;
  • Si le projet de l’entrepreneur n’est pas viable économiquement, ou si ce même projet n’apparaît pas sérieux ;
  • Ou encore, si l’organisme estime ne pas disposer de moyens suffisants pour accompagner l’entrepreneur.

Enfin, si l’organisme accepte d’accompagner l’entrepreneur, ceux-ci concluront un contrat d’engagement. Ce contrat fixera les conditions dans lesquelles l’assistance de l’organisme sera fournie à l’entrepreneur. En contrepartie, l’entrepreneur s’engagera à respecter certaines conditions, notamment sur des réunions périodes et la transmission de certaines informations. Le non respect de ces conditions pourra entraîner une résiliation du contrat d’accompagnement.

 

En quoi consiste le NACRE ?


Le NACRE constitue un accompagnement pour une durée de trois ans. Encore, celui-ci se divise en trois phases distinctes. Il est possible pour un entrepreneur d’intégrer le dispositif à l’une quelconque des phases. L’accompagnement s’étend sur une période de trois ans.

Toutefois, il convient de noter que le NACRE ne permet pas de lancer un projet en germe. En effet, l’entrepreneur doit déjà avoir une idée précise du projet qu’il souhaite mener.

 

Première phase : l’aide au montage du projet.

Cette phase dure entre 4 et 6 mois en fonction de s’il s’agit d’une création ou d’une reprise d’entreprise. Il s’agira de préparer le projet afin de le présenter à des tiers, notamment des investisseurs. Dans le cadre d’une création d’entreprise, il s’agira également de réfléchir quant à la forme juridique adaptée au projet. Ainsi, il sera peut-être nécessaire de créer une société, ou de déclarer l’activité d’une entreprise individuelle.

Encore, il s’agira de déterminer dans quelles conditions le projet de l’entrepreneur pourra être mis en œuvre. Enfin, il s’agira d’anticiper les éventuelles difficultés que pourrait rencontrer l’entrepreneur lors de la mise en œuvre de son projet. Notamment, il conviendra de déterminer le public cible, et l’éventuelle concurrence qu’il pourrait souffrir.

 

Deuxième phase : le financement du projet.

L’accompagnateur et l’entrepreneur travailleront de concert pour vérifier la viabilité économique du projet. À nouveau, cette phase peut s’étendre sur une durée variant de 4 à 6 mois en fonction de s’il s’agit d’une création ou d’une reprise d’entreprise.

Encore, il s’agira d’élaborer un plan de financement de l’activité. À cette fin, le NACRE permet de rechercher des financements auprès d’organismes de crédit. Encore, il sera possible d’obtenir un prêt à taux 0, dit « prêt NACRE ». Néanmoins, il ne sera possible d’obtenir ce prêt que si un autre prêt est souscrit par l’entrepreneur en parallèle. En outre, il convient de noter qu’il s’agira d’un engagement personnel de l’entrepreneur. Ainsi, il devra le rembourser même en cas de faillite de l’entreprise.

 

Troisième phase : le suivi du projet.

Pour finir, le NACRE connaît une phase d’accompagnement pour une durée de 3 ans. Ainsi, l’entrepreneur pourra bénéficier de conseils de la part de son accompagnateur, lequel pourra le conseiller sur le développement de son activité. Ainsi, l’entrepreneur pourra soumettre ses choix à l’avis de l’accompagnateur, lequel pourra également lui indiquer si ceux-ci peuvent le mener vers des difficultés financières.

Ainsi, il apparaît que le NACRE se révèle un atout pour les entrepreneurs pouvant en bénéficier. En effet, il s’agira d’un accompagnement gratuit, lequel permettra de bénéficier de conseils autrement difficilement accessibles pour un entrepreneur. Toutefois, si le NACRE permet de lancer son activité avec un appui, il ne permet pas, à lui seul, de la créer. En effet, il appartiendra à l’entrepreneur de créer son entreprise ou sa société. Or, pour cela il devra s’affranchir de certaines formalités. À ce titre, il lui est possible de recourir aux services d’un prestataire en ligne, lequel pourra accomplir toutes ces formalités en son nom.

Chargement...