INVESTISSEZ EN VOUS

Développement – Qu’est-ce que le Volontariat International en Entreprise (V.I.E) ?

Le Volontariat International en Entreprise (V.I.E) est un excellent tremplin vers l’emploi à l’international pour les jeunes Français. Grace à lui il permet d’obtenir une expérience professionnelle au sein d’une entreprise française basée à l’étranger.





 

Quel est le principe du Volontariat International en Entreprise (V.I.E)?


Le Volontariat International en Entreprise est un statut public français institué par la loi du 14 mars 2000. Il permet à tout jeune Français ou ressortissant de l’Espace Économique Européen, âgé de 18 à 28 ans, et d’être en règle avec les obligations du service national de son pays, de réaliser une mission à l’international pour le compte d’une entreprise française. Le V.I.E concerne tous les niveaux de formation (les candidats ayant une formation supérieure à BAC+3 sont les plus demandés). La mission peut durer de 6 à 24 mois, avec une moyenne de 18 mois. C’est Ubifrance avec le Ministère des Affaires Etrangères qui se chargent de signer un contrat avec le jeune et l’entreprise d’accueil. Il n’y a pas de lien contractuel direct entre les deux parties. Le Volontariat International en Entreprise peut s’apparenter à une formation professionnelle.

 

Dans quels pays est-il possible d’effectuer le V.I.E ?


Au jour d’aujourd’hui, il est possible de partir dans plus de 140 pays. D’après une étude, le pays le plus demandé est l’Allemagne, voisin et partenaire économique avec la France. Suivent le Royaume-Uni, suivi de près avec les Etats-Unis, les pays asiatiques comme la Chine ou encore Hong Kong.

 

Des pays sont-ils moins accessibles que d’autres ?


Des pays comme la Chine ou les Etats-Unis, sont les plus difficiles d’accès. Effectivement, l’obtention d’un visa permettant de travailler dans le pays est long et doit d’être justifié avec de nombreux documents ou expériences professionnelles. Par exemple pour obtenir le Visa Z Chinois (ce dernier permettant de travailler sur le territoire chinois), l’obligation d’avoir une licence (Bac+3) ainsi que d’avoir 2 ans d’expérience professionnelle est obligatoire.

 

Dans quels secteurs retrouve-t-on le plus de V.I.E ?


Différents secteurs sont abordés tels que : L’Ingénierie, Informatique, Qualité, Finance, Marketing, … Mais les quatre secteurs les plus représentés sont: la finance, l’automobile, les services (télécoms…), l’industrie pharmaceutique. Ils concentrent plus de 30 % de l’ensemble des V.I.E. On retrouve également un secteur en plein essor qui est l’Aéronautique.

 

Quel est le taux d’embauche après avoir effectué un V.I.E ?


D’après une enquête réalisée par Ubifrance, auprès de 1 200 anciens volontaires, le taux d’embauche est de 94 % en sortie de mission, 75% d’entre eux ont décrochés un CDI en moins de quatre mois, dont 60 % dans leur entreprise d’accueil.





 

Une indemnité est-elle possible ?


Effectivement, étant Volontaire pour l’Etat français, chaque personne en V.I.E dispose d’une indemnité fixe de 713,07 €. Le Ministère des affaires étrangères détermine ensuite le reste, qui comprend l’éloignement, le taux de change et les conditions de vie. Par exemple, un volontaire en Chine bénéficiera d’une indemnité d’environ 2500 euros alors qu’une personne partant en Belgique percevra 1700 euros. Mais la fourchette est large et est basé sûr de nombreux critères ainsi que d’autres conditions s’ajoutent suivant le pays et le contexte géopolitique.

 

Les avantages du V.I.E ?


Il permet de tester le futur collaborateur sur le terrain. Ces jeunes vont avoir des responsabilités et apprendre à évoluer au sein de la société. C’est aussi un véritable booster de carrière. Un jeune qui dispose d’un diplôme avec deux ans d’expérience à l’étranger augmente considérablement ses chances de décrocher un emploi et dans de meilleures conditions. Ainsi, il aura plus de responsabilités et un meilleur salaire. A préciser également que 40 % des managers français ont été volontaires. Le V.I.E forme les cadres de demain.

De plus, les volontaires ont différent avantages tels que : l’indemnité est exonérée de l’impôt sur le revenu en France ; Frais de voyages pris en charges ; bénéfice d’une couverture sociale ; cotisation au titre du régime de retraite ; suivi personnalisé tout au long de la mission ; …

 

Quelles sont les démarches à suivre ?


Le postulant doit se rendre sur Civiweb.com pour candidater directement à travers les annonces. Il peut envoyer une demande directement aux entreprises avec CV et Lettre de motivations. Par la suite, toutes demandes ou démarches devrons être enregistrées sur Civiweb afin de référencer le candidat ainsi que l’entreprise.

 

Comment bien se préparer pour décrocher un V.I.E ?


Il faut bien définir son projet et avoir envie d’aller à l’international. La culture diffère à l’étranger et cela nécessite un vrai sens de l’adaptation. De plus, la mission de volontariat se fait généralement dans une petite structure et le volontaire aura donc plus de responsabilités. Il faut être ouvert et ne pas se focaliser sur une seule destination en particulier, même si le volontaire ne peut effectuer qu’un seul V.I.E (6 à 24 mois renouvelable une fois). Parler une langue étrangère reste évidemment la condition pour décrocher une mission.

Maintenant, pourquoi pas vous ?

Laisser un commentaire