INVESTISSEZ EN VOUS

Développement – Indépendance financière : le chemin plus important que la destination ?

0

La quête de l’indépendance financière est l’un des sujets les plus traités sur les blogs financiers.

Le principe fondamental consiste à épargner et accumuler des placements financiers ou immobiliers qui produiront des revenus passifs assez importants pour couvrir à terme vos dépenses.

C’est un plan ambitieux, à si long terme qu’il peut vous paraître hors de portée. Mais il présente un énorme avantage : même atteint partiellement, il vous apportera de grands bénéfices.

C’est la quête de l’indépendance financière qui vous transformera, et non l’atteinte de l’objectif. Voici ce que vous découvrirez tout au long de cette longue quête.





 

Vous apprendrez à épargner


Depuis notre article sur la voie rapide vers l’indépendance financière, vous savez déjà que c’est votre taux d’épargne qui détermine la durée pour atteindre l’indépendance financière, et non vos revenus bruts.

Le niveau de revenus est secondaire car la quête de l’indépendance financière consiste à remplacer votre train de vie actuel, quel qu’il soit. Une personne qui a des revenus trois fois supérieurs aux vôtres mais qui dépense trois fois plus épargnera davantage, mais doit viser un montant trois fois plus élevé. Elle mettra alors autant de temps que vous à atteindre l’indépendance financière.

Pour atteindre l’indépendance financière, vous aurez donc besoin de vivre en dessous de vos moyens. Cela ne veut pas dire vivre comme un ascète en comptant le nombre de jours qui vous séparent d’un hypothétique paradis !

Vous devrez modifier vos habitudes de consommation pour économiser intelligemment, vous limiter sans vous priver, profiter de la vie à la fois aujourd’hui et demain. Un équilibre personnel complexe.

Mais que vous réussissiez ou non à atteindre l’indépendance financière, vous aurez forcément travaillé sur cet équilibre, et donc acquis des bons réflexes pour la vie.

 

Vous apprendrez à gérer un budget prospectif


Vous devrez être capable d’estimer vos dépenses futures : votre budget post-indépendance financière sera certainement différent de votre budget actuel. C’est un exercice de projection complexe car votre mode de vie changera radicalement.

Même si votre plan consiste à vous la couler douce, l’oisiveté génère des coûts. La bibliothèque municipale et les balades au parc, ça va un moment… plus de temps libre, c’est aussi plus de temps pour dépenser votre argent. Le meilleur moyen d’économiser peut consister à conserver une activité productive rémunérée, qui n’aurait pas le caractère forcé du travail. Un moyen de rester agile physiquement, mentalement et financièrement !

Aurez-vous des projets personnels onéreux ? Vos activités produiront-t-elles des revenus ? Comment estimez-vous vos dépenses de santé futures ? Avez-vous assez de leviers pour réduire votre train de vie en cas de besoin ?

Bref, vous devrez muscler vos compétences en gestion budgétaire et prévision financière.

 

Vous apprendrez à placer votre argent efficacement


Vous devrez connaître le fonctionnement des produits financiers, des intérêts composés, calibrer votre aversion au risque. Vous découvrirez des notions telles que l’allocation d’actifs, l’investissement programmé et le rebalancement pour investir votre épargne le plus efficacement possible.

En parallèle, vous devrez planifier la phase de consommation du capital, celle où vos seuls revenus seront ceux de votre patrimoine. Pour cela, vous devrez être au clair avec la fiscalité des placements, les études académiques sur la retraite (la célèbre « Trinity Study » ), l’arbitrage entre sortie en plus-value ou en revenus…

Beaucoup d’éducation financière à assimiler !





 

Il n’y a pas d’échec, mais plusieurs niveaux de réussite


La bonne nouvelle, c’est que la quête vers l’indépendance financière ne peut pas échouer.

Évidemment, il y a l’aspect financier. Ne couvrir que 10% de ses dépenses avec des revenus passifs peut être considéré comme un échec.

Nous estimons au contraire que posséder un matelas de sécurité qui produit des revenus réguliers ouvre quantité de nouvelles options dans la vie. La possibilité de prendre des risques professionnels, de passer à temps partiel, de tester des nouvelles passions, de voyager, d’aider ses proches, de reprendre une formation…

Rien que pour cette sensation de liberté, épargner fortement quelques années vaut la peine.

Mais les bénéfices ne se comptent pas qu’en euros.

Tous ces petits morceaux de connaissance budgétaire et financière amassés le long de la route vers l’indépendance financière ne sont pas anodins. Ils sont la véritable richesse que vous posséderez pour toujours. Vous aurez considérablement développé votre intelligence financière. Vous serez désormais serein face à votre argent, en toutes situations.

L’indépendance financière n’est pas qu’une destination : c’est un projet à long terme qui vous motivera à développer de nouvelles compétences, un long voyage qui vous transformera.

Et nous serions ravis de vous aider à en tirer le meilleur !

PS : Nous n’avons volontairement pas évoqué tous les aspects psychologiques liés à l’indépendance financière. Et ils sont nombreux !

Comment épargner sans devenir radin, pourquoi cherche-t-on à devenir riche, que révèle l’envie d’indépendance financière… autant de sujets que nous avons déjà abordés sur le blog, ou que nous aborderons à l’avenir : abonnez-vous pour ne rien rater !


Cet article a initialement été publié sur le blog de PLENIT FINANCES. Pour le consulter, cliquez ici

Laisser un commentaire